Les domaines en .fr acceptent désormais les accents

Posté le par | Répondre

Depuis le 3 mai 2012, les noms de domaine peuvent désormais intégrer les caractères spéciaux de la vie courante. En effet, il est maintenant possible d'acheter un nom de domaine en .fr et les autres domaines gérés par l' AFNIC (Association française pour le nommage Internet en coopération) .re (Île de la Réunion) .pm (Saint-Pierre et Miquelon), .yt (Mayotte), .wf (Wallis et Futuna) et .tf (Terres Australes et Antarctiques françaises) comprenant en particulier les accents et plus largement 30 nouveaux caractères :

ß, à, á, â, ã, ä, å, æ, ç, è, é, ê, ë, ì, í, î, ï, ñ, ò, ó, ô, õ, ö, ù, ú, û, ü, ý, ÿ, œ

Ces noms de domaines internationalisés sont désignés par le terme IDN (Internationalized Domain Name, en gaulois : nom de domaine internationalisé, c'est-à-dire un nom de domaine contenant des caractères régionaux non ASCII (lettres accentuées, alphabets non latins,..).

Durant la période du 3 mai au 3 juillet 2012, cet accès au noms de domaine avec ces nouveaux caractères est réservé uniquement aux titulaires de noms de domaine non accentués pour leur équivalent en accentué.

Quels sont les avantages et les inconvénients de ces changements ?

  • Pour nous autres, les utilisateurs, il aura le faible mérite de nous donner une meilleur lisibilité de certains noms de domaines et de réjouir les amoureux de la langue française. Les pays latins sont aussi concernés avec l'accès à l'accentuation de toutes les voyelles, le "ñ" espagnol ou le "ü" et "ß" allemand, pour exemple.
  • Sur un plan financier, les vendeurs de noms de domaines vont faire une belle opération car, même dans le respect des droits de propriété intellectuelle empêchant une concurrence déloyale avec des noms similaires, j'imagine que www.credit-agricole.fr réservera aussi www.crédit-agricole.fr ou bien encore www.restosducoeur.org réservera www.restosducœur.org. Elle va donc contraindre les éditeurs de sites internet à réserver toujours davantage de noms de domaine et devoir renouveler chaque année. Cela représente une aubaine pour les vendeurs de noms de domaine qui voient s'ouvrir un nouveau marché promettant une explosion du nombre de réservations. Plus d'informations sur le site DomainesInfo.fr.
  • Par ailleurs, cette réforme risque/va surtout introduire plus de confusion encore entre les noms de domaines très proches, aux propriétaires différents. Il ne faut pas nous prendre pour des coucous de trois jours, les organisations malveillantes vont se faire un malin plaisir d'exploiter ces nouvelles possibilités existant déjà mais « bridés » par le nombre de caractères restreints, j'en donne un exemple en homographe :

google.com et goog1e.com sont quasi-homographes, regardez bien, le « l » de google peut aisément être remplacé par le chiffre « 1 »

Plus de renseignements sur le phishing (hameçonnage) sur ce lien.

Nous allons donc devoir redoubler de prudence en entrant manuellement le bon nom de domaine, et/ou vérifier que le lien cliqué nous dirige bien vers le bon site. Je parlais aussi de phishing dans mon article sur les QR codes : pratique mais risqué.

 


Licence Creative Commons
Cet article, sauf mention contraire expresse, est publié sous licence Creative Commons Attribution-NonCommercial-ShareAlike 3.0 Unported Licence.

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :
Google Plus Twitter Facebook Linkedin Framasphere email Flattr !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.