Microsoft bloque les domaines NoIP

Posté le par | Répondre

[mise à jour : tout semble être rentré en ordre (voir en bas de page)]

Depuis une bonne dizaine d'année, j'utilisais DynDNS et NoIP pour rediriger mon IP très facilement grâce à une adresse fixe mais suite à l'arrêt du service gratuit DynDNS courant avril pour des raisons plus ou moins obscures à l'époque, je me suis rabattu entièrement sur NoIP qui offre lui aussi des services similaires. DynDNS était très pratique car la box internet que j'utilise intégrait un client DynDNS mettant à jour mon IP sans installer aucun client sur mon PC (ce qui n'est pas le cas avec les autres). Aujourd'hui, je viens de m'apercevoir que la redirection NoIP ne fonctionne plus. WTF?! Sur leur site on peut lire dans un encadré rouge la ligne suivante :

NOTICE: Our domains are still experiencing outages due to the Microsoft takedown. Please read our formal statement on the matter.

L'équipe NoIP nous explique qu'elle tient à informer les usagers de ses services qu'ils déplorent une interruption de service.

noip-2014-07-01

Ce ne sont pas des problèmes techniques qui sont à l'origine de cette interruption mais à cause de Microsoft qui, sur ordonnance de la Cour fédérale, a saisi 22 de des domaines les plus couramment utilisés par NoIP en affirmant que certains des sous-domaines ont été exploités par des créateurs de logiciels malveillants. NoIP affirme travailler en collaboration avec de nombreuses sociétés en cas de suspicion d'utilisation frauduleuse ou malveillante mais elle déplore que Microsoft n'a jamais communiqué avec elle afin de bloquer d'éventuels sous-domaines.

Aujourd'hui, Microsoft affirme que leur intention est de ne filtrer que les mauvais noms d'hôtes connus dans chaque domaine saisis, tout en continuant à permettre aux bons noms d'hôtes. Cependant, ce n'est pas le cas : l'infrastructure Microsoft n'est pas en mesure de gérer les milliards de requêtes des clients NoIP et par voie de conséquence, des millions d'utilisateurs innocents subissent des pannes de service en raison de la tentative de Microsoft de corriger les noms d'hôtes associés à quelques mauvais acteurs. NoIP déplore donc un manque flagrant de communication, qui selon elle, aurait permis de prendre des mesures rapides immédiates sans qu'il y ait de répercussions sur des millions d'utilisateurs, car elle suit de très prêt les abus commis par le biais de leurs services : spam, phishing, déploiement de malwares, etc... NoIP promet d'être encore plus vigilante à l'avenir et conclue que l'attitude musclée de Microsoft ne profite à personne.

Visiblement, DynDNS a arrêté ses services gratuits pour des problèmes d'abus similaires. Doit-on se demander s'il eux aussi ont subit une pression quelconque de la part d'un Microsoft sous stéroïdes ou de la justice américaine ? Les services gratuits de NoIP vont-ils devenir entièrement payant ou ce sont les CGU qui vont se durcir ? La réponse ne va pas tarder dans les prochains jours. en tout cas, ça ne sent pas l'air pur des montagnes.

Quoiqu'il en soit il existe des alternatives. Je vais me tourner vers FreeDNS, c'est simple, sans fioritures, gratuit et performant. Un tuto pour paramétrer le client DNS dynamique sous Debian/Ubuntu/Rasbian est en ligne.

Mise à jour (2 juillet 2014) : Microsoft fait des excuses mais les problèmes persistent. C'est ce qui s'appelle se retrouver la queue entre les jambes tout en stagnant dans la boue, le trafic à gérer etant surdimensionné pour Microsoft

Mise à jour (4 juillet 2014) : Après avoir envoyé hier un mail à ses utilisateurs promettant de tout mettre en œuvre pour rétablir ses services, NoIP semble avoir aujourd'hui avoir tout remis en ordre "techniquement. Bonne nouvelle. Mais d'en restera t-il ?

Catégorie : Coup de gueule, Humeur, Informatique | Tags : ,

Licence Creative Commons
Cet article, sauf mention contraire expresse, est publié sous licence Creative Commons Attribution-NonCommercial-ShareAlike 3.0 Unported Licence.

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :
Google Plus Twitter Facebook Linkedin Framasphere email Flattr !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *