Sailfish OS porté sur Nexus 4

Posté le par | Répondre

Sailfish OS a le vent en poupe, fin 2013, la société Jolla révélait ses ambitions de rendre Sailfish OS disponible sur les appareils Android afin qu'ils puissent inciter les développeurs à créer des applications natives. Désormais, un hacker a réussi à porter Sailfish OS sur un Google Nexus 4.

Sailfish OS est un système d'exploitation pour plateformes mobiles proposé par la marque finlandaise Jolla, fondée par une équipe d'anciens ingénieurs et cadres de Nokia  qui travaillait sur le Nokia N9 avant le rachat de Nokia par Microsoft en septembre 2013. Sailfish OS est basé sur le noyau Linux et développé avec MeeGo (système d'exploitation et une plate-forme de développement pour les appareils mobiles open source et aussi basé sur Linux) et Mer (dérivé communautaire de MeeGo, système d'exploitation open source et une plate-forme de développement).

Les anciens cadres de Nokia, fondateurs de Jolla, travaillaient déjà sur MeeGo. En effet, Nokia avait prévu d'en faire le système d'exploitation de ses futurs appareils mobiles de haut de gamme en remplacement de Symbian, mais, changement de stratégie, a opté en février 2011 pour Windows Phone 7 ce qui a certainement contribué à la chute de l'entreprise finlandaise et à son rachat par Microsoft.

sailfishdevice

Sailfish OS a la particularité d'être basée sur l'API Qt et y ajoute une compatibilité binaire à l'environnement de la glibc avec l'API d'Android, à la fois au niveau des applications et des pilotes de périphérique en créant Hybris. Ce qui le rend très facilement portable sur des plateformes reposant sur Android.

Alors que Jolla annonçait l'ouverture des premières commandes de son premier smartphone en Europe en fin d'année 2013, on pouvait lire il y a quelques jours, sur son blog, que Sailfish OS venait d'être porté sur Nexus 4 comme le montre cette vidéo :

 

Jolla a également signalé, qu'au court de cette année 2014, plusieurs Google phones récents comme le Nexus 4, Nexus 5, Nexus 7 allaient servir de support à cet OS. Sailfish OS s'exécuterait déjà sur Nexus 7.

Cependant, la vidéo dévoilée ne montre que l'installation utilisant le populaire ROM manager pour Android servant à flasher la ROM Sailfish OS ce qui prend environ deux à trois minutes. On n'en sait pas encore plus sur le fonctionnement de l'OS proprement dit. Cette vidéo ne fait que montrer la possibilité de faire le portage, le firmware n'est pas encore publié. Néanmoins, Jolla affirme que la ROM sera capable de fonctionner sur n'importe quel appareil Android avec un bootloader déverrouillé, inclus donc tous les appareils Nexus. Cela se comprend, la gamme Nexus est très populaire parmi la communauté des développeurs, car ils permettent une expérience Android pure dans un environnement ouvert et sans restriction pour le bidouillage (pour combien de temps ?). D'ailleurs Canonical avec Ubuntu Touch a ciblé aussi les produits de la gamme Nexus pour attirer l'attention et l'envie de développer sur des appareils fiables.

Pour en savoir plus sur ce nouveau système d'exploitation, cette vidéo montre son fonctionnement sur un Nokia N9 :

 

Sur le papier, Sailfish OS me plait beaucoup (tout comme Firefox OS ou Ubuntu Touch) mais si on remet ces systèmes d'exploitation dans le contexte réel d'un marché concurrentiel quasiment saturé, j'ai peur que ces projets ne soient qu'éphémères : Android (Google) et iOS (Apple) continuent à progresser tandis que la progression de Microsoft peine à décoller. Tizen, l'OS développé par Samsung stagne dans un épais brouillard. Il ne faut pas oublier non plus les éditeurs de ROMs alternatives à base d'Android comme CyanogenMod qui, même si elles restent encore réservées aux technophiles, prennent une place importante parmi les téléphones et tablettes.

Le salut de ces OS alternatifs ne sera peut-être pas dans le monde des smartphones mais dans l'ouverture rapide vers tous les autres objets connectés qui vont déferler dans notre quotidien : télévisions, réfrigérateur, domotique, bien-être... (et ils arrivent très vite!) à l'instar de Firefox OS et Panasonic qui ont signé un accord de partenariat. Dans cette guerre, Google a désormais beaucoup d'avance, Android a déjà un pied dans le marché de l'automobile en travaillant avec de nombreux constructeurs et Google multiplie les rachats de brevets et de sociétés technologiques de l'information et de la communication, intelligence artificielle et robotique.

Crédit photo

Catégorie : Tech'n'Geek | Tags : , ,

Licence Creative Commons
Cet article, sauf mention contraire expresse, est publié sous licence Creative Commons Attribution-NonCommercial-ShareAlike 3.0 Unported Licence.

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :
Google Plus Twitter Facebook Linkedin Framasphere email Flattr !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *