À la recherche des easter eggs, la chasse aux œufs de Pâques

Posté le par | Répondre

Pâques approche et je suis certain que beaucoup d'entre vous ont fait le plein de chocolat pour la plus grande joie des enfants et des plus grands... Pour éviter l'indigestion de chocolats de toute forme, je vais vous présenter, un peu en avance, un autre type d’œufs à se mettre sous la dent... Les anglophones les appellent les easter eggs (traduit littéralement en français par œufs de Pâques), que l'on trouve en informatique ou dans les jeux vidéo. Il s'agit d'une fonction cachée au sein d'un programme (animation, jeu, message, etc.) accessible à partir d'un mot clé ou d'une combinaison de touches et de clics. Les EE (Easter Eggs) viennent probablement de développeurs qui, pour achever leurs travaux fastidieux de codage, mettent une touche personnelle à leur travail en cachant des surprises dans le programme original. Ce ne sont pas des virus puisqu'ils ne sont pas malsains, il sont juste un clin d’œil partagé avec les utilisateurs. Exemple sur cette image (cliquer sur le hérisson).

On les trouve à l'origine (à ma connaissance) dans des environnements GNU/Linux et Android, dans des jeux vidéo ou dans des pages Web. En voici quelques uns :

Google a beaucoup d'humour, enfin les développeurs

Rendez-vous sur www.google.fr et taper (sans les guillemets) :

  • "answer to life the universe and everything"
  • "do a barrel roll"
  • "askew" ou "tilt"
  • "zerg rush" (la page se fait détruire par des « O » en référence à StarCraft)

 

Dans Google Earth, il suffit de presser Ctrl + Alt + A (ou Commande + Option + A sur Mac) pour faire apparaître un simulateur de vol, avec choix de l'avion et utilisation de joystick.

Mozilla Firefox n'est pas en reste

Pour les utilisateurs de Mozilla Firefox, regardez à quoi renvoient les commandes dans la barre d'adresse :

  • about:robots fait apparaître un petit robot qui vous délivre son message en relation à Blade Runner ou Futurama
  • chrome://browser/content/browser.xul un Firefox dans firefox...
  • about:mozilla fait appareitre une citation de type biblique faisant référence à l'histoire de Mozilla et Firefox.

Des images cachées dans votre smartphone Android

ICS_EE

Pour voir le Easter Eggs, il suffit d'aller au menu Paramètres, sélectionner "À propos du téléphone" et tapoter plusieurs fois et le plus rapidement possible sur "Version d'Android" pour obtenir finalement la récompense apparaître sur l'écran. Chaque version Android a son image. Les développeurs d'Android 4.2 y ont quant à eux caché un petit jeu dont le but est de faire disparaître tous les haricots.

android-jeu-cache

Sous Debian et distributions utilisant Aptitude

Taper en console :

  • aptitude moo
  • aptitude -v moo
  • aptitude -vv moo
  • aptitude -vvv moo
  • aptitude -vvvv moo
  • aptitude -vvvvv moo
  • aptitude -vvvvvv moo

 

Mais aussi : apt-get moo

Capture du 2013-03-30 16:10:01

Sous Unity (Ubuntu), le fait de taper les commandes qui normalement provoquent l’apparition d’un easter egg font s’afficher le message « il n’y a pas d’œuf de Pâques sous Unity » (pas testé car je n'utilise pas Unity). Pas très user friendly...

L'environnement Gnome n'est pas épargné

Alt + F2 ouvre une fenêtre, et taper “free the fish”. Un poisson deviendra votre compagnon... jusqu'au prochain délog ou reboot

Le Code Konami

Et pour finir, certains Easter Eggs se déclenchent lorsqu'on tape le Code Konami (code activant généralement une option secrète dans certains jeux vidéo pour tricher et dans certains sites Internet). Il s'agit d'une combinaison de touches : ↑ ↑ ↓ ↓ ← → ← → B A
Liste des sites Web utilisant le code Konami pour tester.

Tout ceci manque peut-être un peu de chocolat, je me suis donc fait un grand plaisir à planquer sur ce site une friandise chocolatée que vous trouverez à l'aide de ce fameux Code Konami 😉

Bonnes fêtes de Pâques à toutes et tous.

PS : pour ceux qui s’ennuient et qui veulent mettre à contribution un Raspberry Pi, il y a la décoration des œufs pour Pâques, mais faites vite!


Licence Creative Commons
Cet article, sauf mention contraire expresse, est publié sous licence Creative Commons Attribution-NonCommercial-ShareAlike 3.0 Unported Licence.

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :
Google Plus Twitter Facebook Linkedin Framasphere email Flattr !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.