Le premier serveur Web et le World Wide Web a fêté ses 20 ans

Posté le par | Répondre

World Wide Web aurait pu être baptisé La Mine d'Informations ou Les Mailles de l'Information ?

Le 4 juillet 2012, le CERN identifie le boson de Higgs.
Le 30 avril 1993 : le CERN annonce que le « World Wide Web » sera libre d’utilisation pour tout le monde.
1990-1992 : info.cern.ch est l'adresse du tout premier site et serveur Web.

Quel chemin parcouru en deux décennies! L'histoire commence en mars 1989 au CERN, alors qu'un physicien du nom de Tim Berners-Lee a mis au point l'hypertexte, une technique (protocole de communication) que nous utilisons tous aujourd'hui et qui a marqué l'histoire de l'informatique moderne. Tim Berners-Lee avait dans l'esprit de développer des outils pour aider les chercheurs dans leurs travaux en rendant disponible des informations sur des ordinateurs reliés entre eux à l'échelle mondiale et de disposer d'un seul et unique réseau pour mettre en commun tous les éléments d'information stockés dans les ordinateurs du Laboratoire. L'année suivante, Robert Cailliau, ingénieur systèmes, va apporter son concours, et deviendra rapidement un partisan résolu du système.

Le NeXT de Tim Berners-Lee au CERN (1991)

L'un et l'autre vont alors créer un système d'édition et de navigation (principe serveur/éditeur/client) permettant la création et la modification de documents grâce à l'hypertexte contenant des hyperliens permettant de passer automatiquement d'un document à un autre. La première adresse Web qui était http://info.cern.ch/hypertext/WWW/TheProject.html donnait des informations sur le projet WWW, sur l'hypertexte et sur les méthodes permettant de créer son propre site. Cette page n'existe malheureusement plus mais le W3C (organisme de normalisation à but non-lucratif chargé de promouvoir la compatibilité des technologies du World Wide Web) a eu le tacte de conserver une trace de cette page (version ultérieure) à cette adresse.

Sur le plan matériel, l'équipe de Tim Berners-Lee utilisait l'ordinateur NeXT devenant le premier serveur Web, le premier navigateur hypermédia et le premier éditeur Web. Malheureusement, les ordinateurs NeXT de cette génération destinés à l'enseignement supérieur et aux entreprises étaient très en avance sur les ordinateurs dont disposait le plus grand nombre d'utilisateur. il a donc fallu "vulgariser" ce système de communication pour le rendre accessible à la majorité des ordinateurs. Pour cela, le CERN va développer un navigateur en mode ligne universel avec un fonctionnement simple, des commandes saisies au clavier. Donc pas de souris, pas d'élément graphique, juste du texte.

Copyright CERN 2008 - Le premier navigateur en mode ligne universel

À partir de 1991, le nombre de serveur se développe en Europe puis rapidement aux États-Unis. En 1992, on comptait 26 serveurs dans le monde évoluant à 200 fin 1993. Et de nos jours ? Plus de 580 millions de sites, dont plus de 175 millions considérés comme actifs ! On est bien loin de l'esprit de l'époque : partager du savoir, faire des calculs, répondre à d'épineuses questions sur l'Univers, mais bien dans une ère informatique de grand consommation dans lequel l'outil primaire est sensiblement le même avec des applications pour l'instant infinies. Rendons hommage à cette équipe helvète sans qui l'informatique serait bien fade.

Voici à quoi ressemblerait une page Web si on la consultait avec les outils de l'époque :

Ou  pour plus de fluidité, le mieux sera de visiter le site français dédié à NeXTSTEP.

Pour le petite histoire, NeXT a été fondée en 1985 par Steve Jobs, co-fondateur d'Apple Computer, après sa démission forcée. Le NeXTstation utilisé par le CERN à cette époque tournait avec un système d'exploitation innovant orienté objet nommé NeXTSTEP. Par la suite, NeXT a libéré une grande partie du système NeXTSTEP comme un environnement standard de programmation appelé OpenStep et restera un exemple frappant du début des générations de pages dynamiques basé sur un serveur Web plutôt que du contenu statique. Apple qui recherchait un nouveau système d’exploitation pour ses ordinateurs Macintosh, rachète NeXT le 20 décembre 1996. Mac OS X est en fait une adaptation de NeXTSTEP.

Plus d'informations sur le site du CERN

 Depuis 1994, Tim Berners-Lee préside le World Wide Web Consortium (W3C), organisme qu'il a fondé. On peut d'ailleurs y consulter sa page.

Merci Tim, Robert Cailliau et surtout à tous ceux qui ont contribué au développement du HTML, à l'amélioration des serveurs/clients, à l'intégration de composants comme le CSS, le PHP et autre JavaScript, etc... sans lesquels le Net serait bien fade.

 

Sources : Wikipédia, le site officiel historique du CERN

Sources photos : Wikipédia, NeXTSTEP, bull3t sur Flickr

 


Licence Creative Commons
Cet article, sauf mention contraire expresse, est publié sous licence Creative Commons Attribution-NonCommercial-ShareAlike 3.0 Unported Licence.

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :
Google Plus Twitter Facebook Linkedin Framasphere email Flattr !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *